L'action mondiale tzigane

(Par Mr le Pasteur René Zanellato) 

 

La colombe revint à lui sur le soir

L’ACTION TZIGANE MONDIALE

 Rapport 2006

 Parmi les grands réveils de cette dernière moitié du XX ième siècle, celui du peuple Tzigane est certainement l’un des plus dynamiques, et caractéristique tant par la spécificité de la population qui le concerne que par la rapidité de son extension et la portée internationale de son développement.

 

Les divers mouvements tziganes sont nés durant la même décennie (1950-1960), comme si l’Esprit de Dieu avait soufflé au même moment sur l’ensemble des divers groupes ethniques qui composent le peuple Tzigane en Europe et dans le monde.

Au début, à cause des préjugés, de la mauvaise réputation, des stéréotypes et des idées préconçues, un profond scepticisme gagna les responsables religieux des milieux pentecôtistes et évangéliques  qui ne pouvaient concevoir ni admettre la conversion des Tziganes. Mais, rapidement, ils se rendirent à l’évidence que “ Dieu ne fait point acception de personne… ”.

Aujourd’hui, on peut faire le bilan de ces soixante ans d’histoire du Réveil tzigane et de sa constante évolution.

 

La France compte à ce jour plus de 140 000 Tziganes adultes baptisés, sur une population de 350 à 400 000 Tziganes. Les prédicateurs de la mission tzigane française, Roms, Sintis, Gitans, dynamisés par le ministère actif de son fondateur, le pasteur Clément le Cossec, sont au nombre de 1460. Ils sont aujourd’hui formés dans leur propre école biblique, qui accueille chaque année 200 élèves. Plus de 200 églises ont été établies dans les principales villes françaises.

L’action missionnaire tzigane française a étendu son action dans près de 30 pays.

A ce jour, la mission  Tzigane “ Vie et Lumière ” de France soutient une trentaine de missionnaires engagés dans les pays de l’Est ainsi qu’en Russie, Asie Centrale et Inde.

 

En Inde, un soutien actif est accordé à l’évangélisation des 20 millions de tziganes (tribus Lambadis, Narikorawas, Adivasis, etc.), avec la formation de plus de 35 prédicateurs tziganes sur le terrain, Vie et Lumière  à ce jour supporte 6 maisons d’enfants qui accueillent  300 d’entre eux. A ce jour, plus de 30 000 Tziganes sont convertis à Jésus Christ en Inde, et plusieurs églises de villages ont été créées. C'est dans les années 75 que la mission Vie et Lumière de France commença l’œuvre de l’Inde.  

       .                                                                                                                                                                       

L’Espagne, qui fut dans les années 1970 le terrain de mission privilégié des prédicateurs français, a connu une progression vertigineuse et compte aujourd’hui plus de 200 000 baptisés, près de 500 églises typiquement gitanes, encadrées par 2500 prédicateurs. Les “ Gitanos ” ont évangélisés ensuite le Portugal et l’Amérique du sud, où on dénombre de nombreuses conversions et un grand nombre de prédicateurs. Trente pour cent des gitans d’Espagne, sur une population de 5 à 600 000 sont évangélisés à ce jour.

 

L’Angleterre fut évangélisée par des missionnaires tziganes français et la situation connaît depuis 1975 un développement remarquable : on compte plus de 15 000 Gypsies et Travellers sauvés, encadrés par  une centaine de prédicateurs. Près de 5% des 300 000 Tziganes d’Angleterre sont aujourd’hui chrétiens évangéliques. Ils deviendront rapidement de zélés missionnaires et porteront l’Evangile à leur peuple en Irlande et au Canada, et participeront à l’évangélisation des « Travellers » des USA.                                                                                                                              

 

Les pays limitrophes de la France, Belgique, Hollande, Allemagne, Suisse, Italie, furent évangélisés par la France et connurent à leur tour le Réveil, certes moins conséquent par le nombre de baptisés, mais tout aussi dynamique et vivant. Des milliers de Sintis et de Roms découvrent Jésus Christ, des églises sont fondées et des prédicateurs se lèvent pour annoncer l’Evangile à leur peuple.

 

En Europe de l’Est, l’œuvre parmi les Rroms n’est pas au départ le fruit des évangélistes tziganes de France, même si ceux-ci ont participé à son développement par les efforts et les actions menées.     

                                                                                                                                                              

La Roumanie, où vivent près de 3 millions de tziganes Roms, compte environ 100 000 convertis et des centaines d’églises tziganes. Le Réveil, commencé au sein même des églises de Pentecôte non tziganes, a pris son essor dans les années 70, lorsque les premiers prédicateurs tziganes se levèrent pour prêcher à leur propre peuple. Ils sont plus de 200 actuellement, mais à ce jour, les “ officiels ” de la Pentecôte ne leur reconnaissent toujours pas le statut de pasteur.

Les missionnaires Français, ont implantés plusieurs œuvres dans la région de Timisoara parmi les Sintis.

Diverses activités sociales, éducatives et médicales, la création de maisons d’enfants comme en Inde, sont aussi le fruit de ministères venus de France.

 

La Bulgarie a connu le même développement que la Roumanie. Officieusement, il y aurait 600 000 Roms en Bulgarie, dont la majorité est musulmane. Il est probable qu’il y ait environ 60 000 tziganes convertis et une centaine de prédicateurs.

 

L’ex-Yougoslavie n’a pas connu jusqu’à ce jour un Réveil d’une telle envergure, mais plusieurs églises ont été fondées parmi les tziganes de Skopje et Nis, ainsi que plus au nord, à Novi Sad et Zagreb. Il y a un million de Roms en Yougoslavie, ce qui constitue un champ missionnaire conséquent.

Dans le Sud des Balkans vivent des communautés Tziganes importantes. 90% d’entres eux sont de confession musulmanes. Dans la ville de Leskovas, un réveil a éclaté et une Église est née. Plus de 1000 d’entre eux ont acceptés Jésus Christ comme leur sauveur personnel.

 

La Pologne et la Tchécoslovaquie, ainsi que la Hongrie, vivent aujourd’hui une action particulière du Saint-Esprit. Les signes avant-coureurs d’un Réveil sont encourageants et laissent présager d’un dynamisme comparable à celui du Réveil des autres pays.

 

On compte plus de 10 millions de Tziganes dans les pays de l’Est. Seulement 300 000 d’entre eux, soit environ 3%, connaissent l’Évangiles. Un travail immense reste à accomplir.

 

Dans les pays scandinaves, les Tziganes, au contact des églises locales non tziganes ont connu à leur tour des périodes de réveil successives.

 

Sur les 10 000 “ Tartares ” de Norvège, 1500 se convertissent entre 1960 et 1970, et 40 prédicateurs se lèvent, dont certains deviennent pasteurs d’églises norvégiennes. Les Roms de Suède fondent plusieurs églises, et sur les 50 000 Tziganes, 5% deviennent chrétiens.

 

La Finlande compte environ 10 000 Tziganes dont 15 % sont évangélique;ils sont attachés aux différentes Églises évangéliques et surtout au mouvement de  Pentecôte .L’œuvre tzigane Finlandaise est coordonnée par la "  mission tzigane libre de Finlande .Vie et Lumière " association fondée en 1964 et qui travaille en collaboration avec les Églises locales ,en organisant  des conventions, des séminaires et toutes sortes de manifestations tziganes,ainsi qu'une campagne anti-drogue pendant plusieurs années .La mission Tzigane Finlandaise participe à des actions missionnaire dans les pays Baltes,la C E I,la Hongrie,la Bulgarie,la Roumanie et l'Inde .

 

La Grèce, plus au Sud, fut évangélisée par des missionnaires tziganes français et les 500 000 Roms Orthodoxes restent un grand champ missionnaire, car seulement 4 églises tziganes sont créées et il n’existe qu’une poignée de prédicateurs.

 

Les États-Unis, où vivent plus d’un million de tziganes, ont connu deux Réveils bien distincts. Les travellers découvrent l’Évangiles dans les années 50 et fondent deux mouvements dynamiques : “Full Gospel Fellowship” et “ Cornerstone Church org ”, qui ont fondé des dizaines d’églises à travers tout le pays, alors qu’une centaine de prédicateurs s’occupe de leur peuple, qui rassemble plusieurs milliers de chrétiens.

Les Roms des USA, évangélisés dans les années 70 par des missionnaires Roms français, ont fondé plusieurs dizaines d’églises et une centaine de prédicateurs s’occupent de l’évangélisation de leur peuple.

 

 

L’Australie, où l’on compte plus de 10 000 Roms et Travellers, a été évangélisée par les actions conjointes des missionnaires français et anglais. Mais, on ne compte que très peu de conversions et à ce jour, aucune église typiquement tzigane n’a été enregistrée.

 

L’évangélisation de l’Amérique latine c'est faite par les Roms de France et des USA et par les Gitanos d’Espagne. Selon les chiffres, on peut évaluer à près de 2 millions le nombre de tziganes Roms et Gitans vivant en Amérique du sud. De nombreux Réveils ont commencé en Argentine et au Pérou, et on enregistre la fondation de dizaines d’églises. On peut estimer à plus de 15 000 le nombre de croyants tziganes et à une soixantaine le nombre de prédicateurs gitans et Roms. D’importants efforts restent à fournir pour continuer l’évangélisation du Brésil et du Venezuela, où les prémices d’un Réveil sont prometteurs et encourageants.

 

La Russie, avec plus de 3 millions de tziganes, reste un vaste champ de mission. La partie la plus occidentale (Ukraine, Moldavie, Biélorussie) a été touchée par l’Évangiles et des églises tziganes florissantes s’y développent.

Les pays baltiques sont actuellement évangélisés par des équipes de missionnaires tziganes de Finlande. Des efforts sont envisagés pour l’évangélisation des Roms de Saint-Pétersbourg dans les mois à venir.

Une église a été fondée à Moscou et Tula

L’évangélisation de la partie la plus orientale (Sibérie) constitue, depuis cette année, un des projets des missionnaires de France. Des milliers de tziganes, appartenant à de nombreux groupes ethniques, provenant du Kazakhstan, d’Ouzbékistan, etc. vivent dans les grandes villes, et les premiers contacts et réunions donnent beaucoup d’espoir pour l’avenir, malgré l’immensité du territoire, qui s’étend jusqu’aux Iles Sakhaline où vivent des milliers de Roms.

 

Des programmes de Télévision ont été diffusés, en langue Tzigane dans plus de 15 villes réparties sur tout le territoire de Russie et des pays de la C.E.I.

 

A ce jour plusieurs églises y ont été fondées ainsi que deux écoles bibliques, une à Moscou et une pour l’Asie Centrale à Tachkent en Ouzbékistan, ces écoles bibliques fonctionnent deux fois par ans et reçoivent de 40 à 50 étudiants.

 

CONCLUSION

 

On peut estimer à 40 millions le nombre de tziganes dans le monde. L’Inde à elle seule en compte la moitié.

A ce jour, 700 à 800 000 tziganes de divers groupes ethniques connaissent Jésus Christ, et on peut dénombrer plus de 6 500 prédicateurs et pasteurs tziganes.

Oui comme le rappelait le pasteur Zoppffi Jacob, responsable du PEK, “ le Réveil tzigane de cette fin de siècle est un des plus puissants que connaît l’Europe à ce jour ”.

Le Réveil est en route et l’œuvre ne fait que commencer. Depuis 56 ans, il n’a pas perdu de son dynamisme et de sa vivacité, mais la tâche reste immense.

Les tziganes ont leur propre langue, leur mentalité et leurs traditions. L’évangélisation de ce peuple reste une spécificité comme étant celle d'une population caractéristique...  Un des secrets de l’extension et du développement de l’œuvre a été la formation et l’utilisation de prédicateurs et d’évangélistes tziganes pour atteindre leur propre peuple.

 

L'erreur a été, que certain n'ont pas compris et n'ont pas fait confiance a l'action et  a la capacité du St Esprit, d'utiliser les tziganes eux mêmes pour évangéliser les tziganes leur peuple. Ces pays et pasteurs ont été un blocage au développement et au réveil, voulant imposer aux tziganes leurs exigences et surtout leur mentalité de non tziganes.                                                                                                                                             

 

Les écoles bibliques et séminaires de formation, adaptés à la mentalité, à la culture et au niveau intellectuel des tziganes ont prouvés, partout dans le monde, que les meilleurs instruments pour l’évangélisation des tziganes restaient les tziganes eux-mêmes. 

 

Toutefois, de nombreuses Églises ont sus comprendre, aider et aimer les Tziganes et ont été le sujet du salut de beaucoup d'entres eux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans son champ.

 

 

Pour le G.A.T.I.E.F

 

Action de coordination internationale.

 

 

Pasteur René ZANELLATO

  Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean : 8 / 31 – 32   





Ancienne Jérusalem

Jérusalem capitale d'Israël

Jérusalem

Mur des lamentations

Jérusalem au nord de la rue Jaffa

Jardin des Roses à Jérusalem

Vieille ville à Jérusalem

Mur du Temple à Jérusalem

 

Le dome du rocher à Jérusalem

Gethsémané

Porte de Damas à Jérusalem

Couché de soleil sur Jérusalem

Chandelier à 7 branches

Colline située à l'est de Jérusalem

Fleur de sauge de Jérusalem

Cerisier de Jérusalem

La porte des Lions à Jérusalem

Pomme de Jérusalem



Coucher de soleil sur Jérusalem



Village Antique de Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade 

Paysage de Samarie

Paysage de Samarie