Le Pain de Vie 

Par Mr le Pasteur Édouard Kowalski

ÉVANGÉLISATION ET SAINT-ESPRIT
 
L’Église est née par le Saint-Esprit
 
1° : La grande commission et la promesse : (Luc : 24 / 46-53)
 
Le Christ est mort et ressuscité … malgré tant de miracles, ils ne seront que 120 dans la Chambre Haute au jour de la Pentecôte.
 
L’ordre : la repentance et le pardon des péchés prêchés en son nom à toutes les nations … il reste toujours le même.
 
La promesse : revêtus de la puissance d’En Haut, malgré les 3 ans passés en compagnie du Maître, Jésus ne les estimait pas capable de réaliser cette commission.
 
Dix jours dans la Chambre Haute louant et bénissant Dieu furent jugés indispensables par Dieu avant de répandre son Esprit et lancer ses disciples dans l’action.
 
Si l’Église est née par le Saint-Esprit, au jour de la Pentecôte, elle ne peut continuer que par l’action permanente du Saint-Esprit.
 
2° : Ce qui s’est passé le jour de Pentecôte : (Actes : 2 /  1-4, 41)
 
Le baptême du Saint-Esprit avec le parler en langues pour tous selon la promesse de Jésus et les Écritures (Actes : 2 / 17)
 
Les réactions et les moqueries : (Actes : 2 / 12-13)
 
Le Saint-Esprit ne peut pas laisser indifférent notre génération … les 10 jours de louanges n’ont pas provoqué de réaction.
 
En évangélisation, il y a des murs à renverser : l’ignorance de l’amour de Dieu, la peur du qu’en dira t’on, les traditions familiales, la religion.
 
Le discours de Pierre : citation de 10 versets bibliques, centré sur le Christ mort et ressuscité, plein d’assurance, direct : que toute la maison d’Israël sache avec certitude … ce Jésus que VOUS AVEZ CRUCIFIE (Actes : 2 / 36)
 
Des cœurs touchés (Actes : 2 / 37) par qui ?
 
Par le Saint-Esprit qui seul peut sonder les profondeurs du cœur (1 Corinthiens : 2 / 10)  l’Esprit sonde tout … Rien, ni personne ne peut remplacer l’Esprit de Dieu.
 
L’Église commence à la Pentecôte avec 3.000 membres dès le premier jour (Actes : 2 / 41)
 
3° : Les bases de la croissance de l’Église primitive
 
Les quatre piliers constructeurs de l’Église qui avance (Actes : 2 / 42) :
 
a) enseignement des apôtres (pas n’importe qui, mais des hommes de Dieu) : l’église aujourd’hui a besoin de bonnes études bibliques par des hommes de Dieu rempli de l’Esprit.
 
b) communion fraternelle, importance des réunions d’église … C’est là que Dieu envoie la bénédiction, la vie … (Psaume : 133 / 3)
 
c) fraction du pain, rappel de la Croix et sa puissance. La Croix reste toujours un triomphe (Colossiens : 2 / 14-15)
 
d) les prières, donc toutes sortes de prières … annoncer Ta Parole avec une pleine assurance … en étendant ta main pour qu’il se fasse des guérisons des miracles  (Actes : 4 / 30)
 
Des âmes sauvées chaque jour (Actes : 2 / 47)
 
Lieu de réunions : dans le Temple, dans les maisons
 
Chaque jour donc priorité à la vie d’église
 
Dans la vie d’église, priorité à l’évangélisation, car le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés.
 
L’Évangélisation, c’est le travail de chaque jour et de chaque membre.
 
LA PUISSANCE DU SAINT-ESPRIT ET LE SALUT DES ÂMES
 
1° : Le but du baptême du Saint-Esprit : (Actes : 1 / 8)
 
C’est faire de nous des témoins, autour de nous, dans nos familles, notre travail, notre cité, et aux extrémités du monde.
 
N’y a-t-il pas souvent détournement de la grâce du Saint-Esprit, quand nous ne cherchons que du réconfort personnel.
 
Il est notre Consolateur, il nous fortifie en vue de faire de nous des témoins actifs.
 
Oubliez les extrémités du monde, est une autre offense contre le Saint-Esprit.
 
Ces choses peuvent attrister l’Esprit-Saint.
 
Même les dons spirituels doivent servir à l’évangélisation : (1 Corinthiens : 14 / 24-25) : Si tous prophétisent… le non-croyant est convaincu par tous… il adorera Dieu…
 
Nous réalisons que la priorité de Dieu en toute circonstance, est le salut des perdus.
 
2° : Que peut-on attendre du Saint-Esprit ?
 
Notre responsabilité est de témoigner, de prêcher, de parler
 
« Comment croiront-ils s’ils n’ont pas entendu parler ? » (Romains : 10 / 14)
 
Le Saint-Esprit ne peut pas le faire à notre place.
 
Chez Corneille, l’ange dit : c’est Pierre qui te dira ce qu’il faut que tu fasses (Actes : 10 / 6)
 
C’est la responsabilité de chacun de parler de Jésus. Ni un ange, ni l’Esprit-Saint ne peut le faire à notre place.
 
Le rôle du Saint-Esprit est de convaincre, d’amener à la repentance, (Jean : 16 / 8-11)
 
Convaincre de péché parce qu’ils ne croient pas en moi … Il faut mettre la cognée à la racine … ne pas reprocher à l’inconverti la cigarette, la boisson … mais son incrédulité à l’égard de Jésus.
 
Convaincre de justice : je vais à mon Père autrement dit, j’ai offert le sacrifice qui justifie, à la Croix, la justice de Dieu a été satisfaite, le péché est pardonné.
 
Convaincre de jugement : le prince de ce monde est jugé.
 
Le pécheur peut vivre une vie de victoire et ne plus être esclave du Malin.
 
Il confirme la Parole que nous annonçons : là où il y a l’Esprit, il y aura les manifestations de l’Esprit, c'est-à-dire les dons : guérisons, miracles, délivrance des démons (Marc : 16 / 20)
 
Il donne une vie nouvelle il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit (Jean : 3 / 8)
 
L’Église de Jésus Christ n’est pas faite d’adhérents ou de sympathisants, mais de pécheurs nés de nouveau (Born again !)
 
3° : Même les ossements reprennent vie
 
Ézéchiel : 37 / 1-11 : Nous sommes perdus … disait Israël …
 
Autour de nous, notre génération, notre famille …comme des ossements desséchés !
 
La question de Dieu : ces os pourront-ils revivre ?
 
Dieu lance un défi à notre foi !
 
La réponse : la parole que Dieu met dans la bouche d’Ézéchiel et le Saint-Esprit qui l’amène à prophétiser.
 
Dieu agit par étapes : ne pas se décourager si nous ne voyons pas encore des conversions.
 
La prière finale, la prière de la victoire : Parle à l’esprit !
 
« Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent ! » (Ézéchiel : 37 / 9)
 
Que voulons-nous ?
 
Des personnes soulagées, guéries, bénies ou des pécheurs qui revivent ?
 
Par nos moyens ou par l’intervention du Saint-Esprit ?
 
Dieu n’a pas changé.
 
Le Saint-Esprit nous est donné pour nous aider dans nos faiblesses, Jésus en a eu besoin avant d’entrer dans le ministère, il a attendu le revêtement de puissance.
 
« L’Esprit est sur moi, il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres » (Luc : 4 / 18)
 
Nous avons le même Esprit :
 
« Ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. N’aie pas honte du témoignage à rendre à notre Seigneur ... » (2 Timothée : 1 / 7-8)

  Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean : 8 / 31 – 32   





Ancienne Jérusalem

Jérusalem capitale d'Israël

Jérusalem

Mur des lamentations

Jérusalem au nord de la rue Jaffa

Jardin des Roses à Jérusalem

Vieille ville à Jérusalem

Mur du Temple à Jérusalem

 

Le dome du rocher à Jérusalem

Gethsémané

Porte de Damas à Jérusalem

Couché de soleil sur Jérusalem

Chandelier à 7 branches

Colline située à l'est de Jérusalem

Fleur de sauge de Jérusalem

Cerisier de Jérusalem

La porte des Lions à Jérusalem

Pomme de Jérusalem



Coucher de soleil sur Jérusalem



Village Antique de Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade 

Paysage de Samarie

Paysage de Samarie