Méditations
Par Mr le Pasteur Samuel Foucart


ETES-VOUS UN BORDERLINER ?

« Les Philistins sont sur toi, Samson ! Il se réveilla de son sommeil et dit : Je m’en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai. »

(Juges : 16 / 20)

 
L’expression anglophone « borderline » vient de la psychiatrie et fait référence à une personne toujours aux limites de l’équilibre. Elle est en train de passer dans le langage courant comme désignant quelqu’un jouant avec les lignes, une personne près des marges.

Êtes-vous un borderliner ? Jouant ainsi avec les marges, avec les lignes ?
 
Certains joueurs de tennis sont des spécialistes de ce type de jeu. Ils jouent avec les lignes, ce qui rend leur jeu spectaculaire, passionnant, rapide et victorieux souvent. Mais il faut peu de chose pour que la machine se dérègle et alors, le jeu devient nul, les balles sortent, les matchs sont perdus, le génie s’est envolé, la magie a disparu !

Samson était un borderliner, toujours aux limites du spirituel ; jouant avec le péché, s’amusant avec le cœur des filles ; il pouvait se rassurer lui-même au regard de ses victoires, de ses grands succès, de ses réussites flagrantes ; n’empêche qu’il était en danger et que personne ne le lui a dit !

Êtes-vous un borderliner ? Jouant ainsi avec les marges, avec les lignes ? Attention, c’est un jeu dangereux ! Tôt ou tard vous franchirez la ligne, blanche, jaune, rouge ou de n’importe quelles autres couleurs que Dieu a fixées dans sa bonne parole. Certes vous aimez cette vie-là, elle est enthousiasmante, et vous faites l’admiration de quelques-uns pour votre côté cool, libre, sans complexe ! Veillez bien sur vous-même. Avec le péché, on ne joue jamais sans se brûler gravement, et sans brûler les autres.

Une prière pour aujourd’hui
 
Seigneur, je suis à tes pieds et je me reconnais dans cette description. Je veux que tu m’aides à mettre ma nature à tes pieds et je veux te laisser me changer. Tu sais toutes les fois où je me suis mis tout seul en danger. Pardon et viens me secourir Seigneur. Amen. 


FAISEURS DE PLANS
 
« Samuel dit : Comment irai-je ? Saül l’apprendra et il me tuera »
(1 Samuel : 16 / 2)

 
Samuel et vous avez un point commun ; vous êtes des faiseurs de plans ; toutes sortes de plans ; des plans sur la comète, pour refaire le monde, refaire votre vie ; des millions de plans qui remplissent vos corbeilles à papier !
 
Il arrive un moment où vos plans, comme ceux de Samuel, mènent dans une impasse. Alors enfin vous vous disposez à interroger Dieu sur ses plans à votre égard ! Il était temps !
 
Le meilleur pour vous, exactement comme Samuel va l’apprendre ce jour-là, c’est que vous sachiez que lorsque vous n’avez plus aucun plan, Dieu en a encore un pour votre vie, vos circonstances, vos soucis ! Lui n’est jamais à court d’idées pour vous secourir, vous bénir, vous délivrer, vous guérir ! Donc pas de panique !
 
Et puis la seconde chose importante qu’il faut que vous sachiez, c’est que le plan de Dieu pour votre vie sera toujours ce qu’il y a de mieux. Souvent le Seigneur est obligé de vous laisser tracer vos plans, afin que le moment venu, vous compreniez que le sien fonctionne bien, alors que les nombreux vôtres échouent les uns après les autres.
 
Enfin, il faut que vous appreniez que c’est à vous d’entrer dans le plan de Dieu et jamais à Dieu de vous suivre dans le vôtre. Pensez donc, le Seigneur n’est pas fou et vous, vous êtes si peu sage ! Manifestez votre désir à Jésus de le suivre, lui, même si ses plans viennent contrecarrer les vôtres ; c’est lui qui a raison et avec lui c’est le meilleur qui est devant vous. N’est-ce pas Jésus qui a dit : « Suivez-moi » ? Jamais il n’a déclaré : « Je vais vous suivre ! »
 
Une prière pour aujourd’hui
 
Seigneur Jésus je te donne tous mes plans, tous mes projets, toutes mes chimères, tous mes rêves, tous mes fantasmes ; j’accepte de tout t’abandonner et je veux entrer dans ton plan pour ma vie et y rester. Garde-moi, s’il te plaît, dans ma folie et mon orgueil d’en sortir en m’imaginant que mes plans sont meilleurs que les tiens. Amen !

 
FAITES-VOUS DU BIEN, APPROCHEZ-VOUS DE DIEU !

« Pour moi, m’approcher de Dieu c’est mon bien. »
(Psaume : 73 /28)

 
Il y a plusieurs facettes à ce diamant en forme de verset biblique. Indéniablement, ce qui fera toujours le plus de bien à un être humain sur cette terre, c’est d’avoir une communion avec le ciel et avec le Dieu qui l’habite ; au-delà de toute approche religieuse, théologique ou philosophique ; simplement, c’est bien pour notre esprit, notre âme et même notre corps quand nous prenons le temps de nous approcher de Dieu dans la journée.

Alors comment faire pour vous approcher de Dieu ?
 
Mais vous devez savoir que vous approcher de Dieu, c’est aussi le moyen de voir le bien se concrétiser dans votre vie tout au long de cette journée ; le bien qui est le contraire du mal. Loin des approches moralistes, Dieu, de qui vous vous êtes approché ce matin, va produire en vous toutes sortes de bonnes choses ; le temps que vous avez passé avec lui, c’est une semence de bien, de bonheur, de bénédiction et de bonté qui va germer tout au long de votre journée !

Il est clair que ce verset met en évidence le fait que vous approcher de Dieu va être aussi, à terme, la possibilité de faire du bien aux autres. Souvent vous cherchez le moyen de faire du bien aux autres, et là encore, notre société, notre monde, vous propose bien des méthodes ; mais approchez-vous de Dieu, et ceux qui souffrent se feront du bien à votre contact ; ceux qui vont bien aimeront vous fréquenter ; ne forcez rien, laissez faire ; vous, approchez-vous simplement de Dieu !

Alors comment faire pour vous approcher de Dieu ? Grande question à laquelle certains ne savent pas répondre, et c’est normal ! Faites-le simplement par Jésus, dans la prière, c'est-à-dire en tournant vos pensées vers Dieu, adressez-vous à lui avec vos mots ; lisez la Bible, le livre où Dieu vous donne des rendez-vous au quotidien ; et là vous ressentirez tout le bien qu’il y a à s’approcher de Dieu, et vous comprendrez mieux cet homme de la Bible qui affirmait cela !

Une décision pour aujourd’hui
 
Je veux m’approcher de toi aujourd’hui ; parce que j’ai besoin que tu me fasses du bien et moi je veux faire du bien aux autres. Je crois ta bonne parole qui affirme : « Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous » (Jacques : 4 / 8) Alors je veux le faire maintenant !

FAUT-IL QUE VOUS EXPLIQUIEZ TOUT AU SEIGNEUR ?

« Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Église ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu. »
(Actes : 12 / 5)

 
Nulle part dans ce texte il n’est précisé pourquoi ils priaient, si ce n’est pour Pierre. Vous avez souvent la tentation d’expliquer au Seigneur tous les tenants et les aboutissants d’une affaire, un peu comme s'il en ignorait tout ! Je ne sais pas si la foi de ces croyants avait déjà assimilé cette vérité essentielle que Dieu connaît toute chose ou bien si la Bible nous ramène volontairement à cette réflexion, mais en tous cas ils priaient pour Pierre, cela c’est sûr, quant au reste ?

Certains estiment que l’Église priait pour la libération de Pierre, possible ; d’autres pensent que les chrétiens priaient pour que l’exécution capitale du lendemain se passe bien et que Pierre soit prêt etc ... Bref vous n’en savez rien et moi non plus !

Apprenez à prier simplement pour les gens ! Demandez à Dieu de les bénir comme lui veut les bénir ; ne cherchez pas à imposer à Dieu vos manières de faire, vos idées sur la personne en question ou bien encore, dans un élan d’incrédulité absolu, expliquer au Seigneur qu’il doit s’y prendre avec cette personne comme il l’avait fait avec telle autre il y a vingt ans de cela !

Stop ! Dieu sait bien comment il va agir dans la vie de telle ou telle personne ! Votre foi va-t-elle jusque là ? En priant pour elle, vous libérez cette puissance de bénédiction que Dieu a en réserve pour elle !

Souvent vous jugez très mal d’une situation ; vous n’en connaissez qu’une partie, vous n’en savez pas tout ; mais avec ce que vous savez, vous cherchez à influencer l’action de Dieu dans telle ou telle orientation. Vous avez tort ! Contentez-vous de prier afin que Dieu bénisse la personne comme lui veut la bénir ! Tout le reste est perte de temps et sujet à déception.

C’est ainsi que, parfois, il vous est arrivé de déclarer que vous n’aviez pas été exaucé par Dieu. La réalité n’est pas ainsi ! Vous aviez bien été entendu au ciel, votre prière était montée jusqu’à Dieu au nom de Jésus et, avec l’aide de son bon Esprit, avait bien été exaucée ; mais voilà, vos projections personnelles ont faussé votre réalisme spirituel.

Apprenez à prier simplement pour les autres et Dieu saura bien les bénir comme ils doivent être bénis !

Une décision pour aujourd’hui
 
Seigneur, je prends la décision de mettre une foi totale en toi ! Je vais me simplifier la vie en priant pour les gens qui m’entourent et que j’aime, sans chercher sans cesse à t’imposer mes vues. Je confesse que toi, tu sais mieux que moi de quoi ils ont besoin. Merci de ton aide Seigneur. Au nom de Jésus. Amen !


GLISSEMENT DE TERRAIN

« La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et on battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande. »
(Matthieu : 7 / 27)

 
Je sais très bien que les glissements de terrain peuvent avoir diverses sources. N'empêche que la plus connue et la plus répandue est bien l'impossibilité pour la terre d'absorber l'eau. C'est la cause principale. Un petit crachin peut alors être le déclencheur d'une accumulation et d'une saturation de la terre et là, le glissement de terrain se produit avec des dégâts matériels que vous imaginez, un coût économique souvent énorme et des vies humaines brisées.

Arrêtez-vous ! Personne n'est assez important sur la terre pour en arriver là !
 
Il est possible de résumer la chose ainsi : La saturation provoque l'instabilité ! Ce qui est vrai pour la terre, pour la nature, pour l'environnement, ne le serait pas pour votre vie ? Atteindre ses limites, moralement, psychologiquement, physiquement parlant et ne pas s'en apercevoir va sans doute provoquer tôt ou tard un phénomène de saturation chez vous. Alors la porte s'ouvre sur n'importe quelle forme d'instabilité : cela ira de l'irritabilité au péché le plus incompréhensible pour vous et votre entourage en passant par une incapacité à contrôler votre vie, vos choix et vos projets !

Être sans cesse sollicité, par les autres, et là les moyens modernes accélèrent encore le processus, par leurs peines, leurs souffrances, leurs chagrins ou leurs épreuves finira naturellement par provoquer une érosion de votre esprit, une fatigue de votre mental, une saturation de vos pensées et là tout devient possible pour le pire !
Arrêtez-vous ! Personne n'est assez important sur la terre pour en arriver là ! Certes, on vous fait confiance, on vous attend sur tel ou tel point, il est question de vous pour tel projet ou tel évènement. Accepterez-vous d'entendre qu'il est arrivé le temps de dire STOP ? Vous saturez et l'instabilité vous menace.

Il n'y a pas de méthodes ou de formules toutes faites que je pourrais vous livrer en pack par le biais de ce texte ! Ce serait trop beau ! Et puis, moi aussi je dois apprendre à éviter la saturation. C'est à vous de comprendre et de gérer votre piété, votre ministère, votre vie de tous les jours en refusant le stress inutile, la culpabilité malveillante que certains n'hésiteront pas à vous jeter à la face. Si vous ne voulez pas voir la maison s'écrouler, remettez de l'ordre dans votre vie, dans votre agenda, dans vos priorités, dès aujourd'hui !

Une prière pour aujourd'hui
 
Seigneur, vient m'aider à remettre de l'ordre dans ma vie. Au nom de Jésus je prie. Amen.
HUMILITE OU COMPLEXES ?

« Je suis le plus petit dans la maison de mon père. »
(Juges : 6 / 15)

«  Il se prosterna et dit : Qu’est ton serviteur pour que tu regardes un chien mort, tel que moi ? »
(2 Samuel : 9 / 8)

 
Je ne sais pas pourquoi, ces deux hommes sont souvent présentés comme des modèles d’humilité, sans doute à cause de leurs paroles rapportées plus haut ?

Dans l’œuvre de Dieu, l’humilité fait avancer les choses, les complexes vous bloquent et empêchent Dieu d’agir avec vous.
 
Le contexte de la vie de ces deux hommes nous apprend que dans leur cas, il ne s’agit nullement de l’humilité spirituelle à laquelle le Seigneur nous appelle, mais d’une manifestation de leurs complexes d’infériorité !

Vos complexes ne doivent jamais se cacher derrière le paravent de l’humilité ; votre discours à ce sujet doit être clair !

Gédéon et Mephiboscheth souffrent d’une mauvaise image de soi ; l’un ayant grandi dans une famille où tout était petit ; l’autre ayant été rendu infirme dans son jeune âge par l’imprudence de sa nourrice !

C’est commode de tout spiritualiser à votre goût, mais il est impossible de faire dire à la Bible ce qu’elle ne dit pas en réalité !

Ces deux hommes vont commencer à être utiles, bénis, lorsqu’ils vont accepter de confesser leurs complexes respectifs ! Il en va de même pour vous et pour moi !

Nous avons tous des complexes, qui nous humilient profondément !

Mais ne voudriez-vous pas confesser les vôtres au Seigneur ; les admettre enfin ; les reconnaître et en finir avec eux ?

Dans l’œuvre de Dieu, l’humilité fait avancer les choses, les complexes vous bloquent et empêchent Dieu d’agir avec vous ; voilà pourquoi il faudra d’abord que ces deux hommes en finissent avec leurs complexes !

Exactement comme vous !

Une prière pour aujourd’hui

 
Seigneur, je veux humilier ma vie sous ta puissante main et te parler de mes complexes.

Je ne veux plus jamais les confondre avec la véritable humilité, mais remettre dans tes mains ce qui bloque ton œuvre en moi et qui t’empêche de m’utiliser.

Délivre-moi de mes complexes. Amen.


Il S’EN PASSE DES CHOSES QUAND VOUS PRIEZ !

« Il prie en ce moment. »
(Actes : 9 / 11)

 
Dieu sait bien lorsque vous êtes en train de prier. Il connaît les moments dans votre journée où vous vous mettez à part pour lui afin de passer du temps avec lui.

La prière fait parler Dieu !
 
Saul de Tarse ignorait encore cette formidable vérité : Dieu parle aux autres pendant que vous priez, et cela n’en doutez surtout jamais. Pendant que vous étiez en train de prier ce matin pour telle ou telle personne, Dieu parlait à son cœur. Pendant que vous passiez du temps à déposer votre souci à son trône de grâce, à cause de cette situation pénible que vous traversez, Jésus parlait au cœur des protagonistes pour changer les choses à terme ; et puis, lorsque vous décidez de prier pour des personnes qui vous sont chères, mais tellement éloignées, de par leur notoriété, leur vie de péché, leur situation géographique, n’en doutez pas, Dieu parle à leur cœur !

C’est une vérité importante concernant la prière ; la prière fait parler Dieu ! Ainsi ce jour-là, pendant que cet ancien persécuteur nouvellement converti au Seigneur Jésus prie, Dieu trouve pour lui l’homme de la situation ; il va le dénicher là où personne n’aurait pensé aller ; il sait comment il faut faire avec vous ! Croyez-vous cela ?

Alors prenez le temps de prier aujourd’hui, et laissez Dieu faire ; il va bien trouver un « Ananias » pour vous. Mettez seulement votre foi en action ! Priez et laissez Dieu faire le reste, tout le reste. Ce n’est pas de la paresse, ni de la facilité, c’est l’Évangile de Jésus-Christ. L’impossible n’est pas votre affaire, c’est la sienne ; le possible, (la prière) c’est votre affaire, alors allez-y !

Une décision pour aujourd’hui
 
Seigneur, je vais arrêter de m’agiter, de m’inquiéter, de passer des nuits blanches à chercher la solution ; je vais prier et te laisser faire l’impossible. Je sais que tu parleras, que tu agiras, que tu changeras les choses.

Au nom de Jésus je le confesse. Amen. 

IMAGINATION ET ORGUEIL !
 
« Quel autre que moi le roi voudrait-il honorer ? »
(Esther : 6 / 6)

 
Eh bien, quelle audace et quel toupet n’est-ce pas ? Cependant, la pensée de cet homme, Haman, n’est que l’expression d’un orgueil démesuré et d’une imagination au service de son orgueil !
 
Votre imagination ne vous a pas rendu service, parfois. Lorsqu’elle vous a laissé croire ou supposer que tel poste d’importance et très en vue serait pour vous ; que telle église finira par vous échoir un jour ou l’autre ; que tels honneurs vous seraient réservés bientôt !

Tant de braves gens se sont ainsi laissés berner par leur propre imagination. Haman s’imaginait qu’il était la perle du royaume ; qu’il allait peut-être bien succéder au roi le jour venu ; qu’il pouvait même envisager de séduire la reine, et je ne sais quelle autre bêtise.

Ne laissez plus jamais votre imagination être le bras armé de votre orgueil ! Cessez d’imaginer ce qui est faux et laissez-vous attirer par ce qui est humble et raisonnable. Dieu saura bien faire le reste, si cela est dans sa volonté !

Votre imagination vous a menti bien des fois ; elle a été pour vous l’occasion de très grandes déceptions, alors que personne ne vous avait rien promis ; elle a même été à l’origine de certains découragements durables.

L’être humain est ainsi fait, et vous n’échappez pas à la règle ; il est convaincu que personne d’autre n’est plus important que lui ; certes vous ne le diriez pas ainsi, avec ces mots-là, mais, au fond, vous et moi ressemblons à Haman au moins sur ce point.

N’admettez plus cette dictature de votre imaginaire. Parlez-en au Christ Jésus, avouez-lui les choses telles qu’elles sont. Dites au Seigneur que vous en avez assez des mensonges de votre imagination manipulée par votre orgueil naturel.
 
Une prière pour aujourd’hui
 
Seigneur, guéris-moi dans mon imagination. Que plus jamais je ne me conduise aussi sottement que ce Haman. Mon orgueil naturel est là, bien présent, c’est pourquoi je veux m’humilier sous ta puissante main, et me laisser changer par ta grâce et par ta bonté.

Au nom de Jésus. Amen.

INVESTISSEZ POUR LA VERITE

« Ceux-ci, après s’être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme d’argent, en disant : dites : ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions »
(Matthieu: 28 / 12-13)

 
Relisez bien ce texte et vous y découvrirez l’investissement considérable, en termes économiques, que le diable et son peuple sont prêts à mettre en place pour que le mensonge triomphe. Et pas seulement le mensonge, la mort aussi, l’échec ; le peuple de Satan est généreux pour travailler à ridiculiser Dieu ; afin que l’espérance soit détruite, il donne de l’argent ; et pour que de mauvaises nouvelles soient largement propagées, ce peuple-là investit encore et encore !

Afin que Dieu soit glorifié, combien le peuple de Dieu est-il prêt à investir d’argent ?
 
Pendant ce temps, que fait le peuple de Dieu ? Combien investissez-vous chaque mois pour que la vérité de l’Évangile éclate ; afin que la vie de résurrection se répande ; pour que l’espérance de la vie éternelle soit accessible à tous ? Loin de moi la pensée de chercher à culpabiliser qui que se soit, mais vous savez que nous avons toujours les moyens lorsque nous avons une passion ! Afin que Dieu soit glorifié, combien le peuple de Dieu est-il prêt à investir d’argent ?

Quelqu’un me dira que ce n’est pas correct pour un pasteur de parler d’argent. Certes ! Peut-être ! Alors je vais laisser Dieu le faire. Un pasteur peut parler de la foi, plus de deux cents versets dans la Bible s’y rapportent ; par contre il n’a pas le droit de parler d’argent ; alors Dieu le fait, lui, dans plus de deux mille versets dans sa Parole. Y compris celui-là, qui nous place en face d’une réalité bien cruelle.

Vous allez réagir suite à cette lecture, et vous saurez, à votre tour, investir dans le royaume de Dieu, dans son œuvre locale, et vous saurez soutenir les actions des missionnaires dans le monde entier.

Une décision pour aujourd’hui
 
Seigneur, je ne veux en rien laisser au diable l’avantage sur moi ; moi aussi je veux être capable de donner pour ton œuvre et le faire avec générosité.

Amen.

  Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean : 8 / 31 – 32   





Ancienne Jérusalem

Jérusalem capitale d'Israël

Jérusalem

Mur des lamentations

Jérusalem au nord de la rue Jaffa

Jardin des Roses à Jérusalem

Vieille ville à Jérusalem

Mur du Temple à Jérusalem

 

Le dome du rocher à Jérusalem

Gethsémané

Porte de Damas à Jérusalem

Couché de soleil sur Jérusalem

Chandelier à 7 branches

Colline située à l'est de Jérusalem

Fleur de sauge de Jérusalem

Cerisier de Jérusalem

La porte des Lions à Jérusalem

Pomme de Jérusalem



Coucher de soleil sur Jérusalem



Village Antique de Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade 

Paysage de Samarie

Paysage de Samarie