Vous êtes invités au repos du Christ

Par Mr le Pasteur André Nicolle



VOUS ÊTES INVITÉS AU REPOS DU CHRIST


Il y a dans l’Évangile des textes que l’on craint de gâter en méditant tant ils sont merveilleux et touchants. Celui que je vous propose en est un exemple :

« Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos. »

Telles étaient les paroles que Christ prononçait autrefois sur la terre et de tous les points de la Judée des foules accouraient. Chacun abandonnait ses occupations journalières pour écouter la prédication de la Parole de Dieu.

Ne sommes-nous pas comme ces foules ?

Souvent ici-bas nous gémissons, accablés. Tout nous semble contraire. La vie est pour nous remplie d’angoisses et de difficultés.

Jésus-Christ « qui vit éternellement » nous invite en ce jour et il dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos ».

Savez-vous qui vous invite ?

Est-ce un homme ? ou un ange descendu des parvis de la gloire de Dieu ?

C’est le Fils de Dieu lui-même, Jésus-Christ, qui consent à s’abaisser vers notre misère pour nous donner la consolation.

Christ certes ; est rempli de beauté, de majesté et de gloire. N’a-t-il pas dit : « Moi et mon Père nous sommes un. » Et le Psalmiste David dans une vision qu’il a de Lui le décrit en ces termes : « Tu es le plus beau des fils des hommes ».

Néanmoins il veut bien descendre jusqu’à nous. Cher ami, le connaissez-vous vraiment ? « Oui, dira quelqu’un, Il est venu il y a dix-neuf siècles sur la terre et on l’a fait mourir sur une croix. »

Oh ! combien nombreux sont ceux qui disent ces choses sans rien éprouver dans leur âme, sans rien sentir dans leur cœur.

L’Évangile, nous le connaissons depuis notre enfance, mais nous y sommes habitués. Nos cœurs, au lieu de se briser, se sont endurcis à l’ouïe d’un pareil message.

Que j’aimerais vous faire connaître ce Sauveur si bon. Je pourrais vous éblouir en vous parlant de sa gloire ; vous étonner en vous parlant de sa splendeur ; vous effrayer en vous parlant de sa justice… J’aime mieux vous toucher en vous parlant de son amour.

Christ est le Dieu vivant descendu du ciel.

Il se penche avec amour vers les misères physiques, morales et spirituelles. Et il donne à tous la guérison.

Il s’est penché vers moi, pauvre pécheur. Il a eu compassion quand je marchais dans les ténèbres. Il m’a donné la joie et le bonheur.

Que mon expérience devienne aussi la vôtre.

Vous qui souffrez, Jésus vous appelle : « Venez à Moi, dit-il et je vous donnerai du repos. »

Jésus-Christ a fait beaucoup d’invitations sur la terre. Il les a adressées à tous. Mais cette fois son invitation est limitée. A qui s’adresse-t-il ? Aux riches ou aux pauvres ? Aux savants ou aux ignorants ?

Il parle à ceux qui sont fatigués et chargés.

Mais… Qui sont-ils ces fatigués et ces chargés ? Ce sont ceux qui souffrent.

Ceux qui souffrent dans leur corps. Combien nombreux sont les malades, ceux qui sont couchés depuis des années sur un lit de souffrance et de douleur.

Il y a quelques temps je visitais un hôpital et mon cœur fut saisi d’émotion en voyant ces petits lits blancs alignés les uns à côté des autres, des figures pâles et amaigries, des visages émaciés sur lesquels on lisait la douleur.

Il y a aussi ceux qui souffrent dans leur âme. Ils sont angoissés et malheureux. La vie leur est à charge.

O vous dont la vie ressemble à un frêle esquif surpris par la tempête au milieu de l’océan en courroux : Prenez courage.

Votre cœur est désabusé, vous êtes déçu, vous ne voyez du monde que la laideur. C’est à vous que Christ s’adresse. Vous êtes de ces fatigués et de ces chargés qu’il veut aider et soutenir.

« Venez à moi, dit-il, et je vous donnerai du repos. »

« Je voudrais bien aller à Lui, dira quelqu’un car je me sens angoissé et malheureux. Où est-il pour que je l’implore ?

On ne peut plus corporellement s’approcher du Seigneur car il est maintenant dans le ciel de gloire. Mais spirituellement il peut y avoir entre Lui et vous une divine rencontre.

Laissez-vous donc attirer par Lui.

Mais peut-être vous crierez dans votre détresse : « Je suis souillé et impur. »

Qu’importe l’état dans lequel se trouve votre âme. Allez à Christ : C’est votre part.

Mais allez malgré les obstacles et les difficultés, renonçant à tout mérite, ne songeant qu’à lui demander du secours.

Lui, vous accueillera. C’est sa part. Il ne vous recevra pas comme un Maître accueille son esclave, mais comme un Père reçoit son enfant.

 

Que pouvons-nous retirer d’une rencontre avec Jésus ?

Il nous le dit lui-même :

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. »

Le repos, voilà donc ce que Christ nous offre.

Quel réconfort pour le travailleur qui après une journée de dur labeur peut dire :

« En Jésus je me reposerai. »

Quel réconfort pour celui qui a traversé les douleurs et les peines. Il peut s’écrier :

Mon Sauveur peut seul me consoler. »

Car il est merveilleux le repos que Christ nous offre.

C’est d’abord le repos de l’Esprit.

Le chrétien est heureux car il possède la vérité contenue dans l’Évangile.

Son avenir éternel est assuré : Il est sauvé.

Cette assurance est profondément ancrée dans son cœur.

C’est aussi le repos de l’âme.

Le chrétien est pardonné, transformé.

« Le sang de Jésus-Christ le purifie. »

Il n’a plus aucune condamnation pour lui.

Oh ! si je pouvais rendre à cet appel toute sa douceur et toute sa puissance ! Mais les mots me manquent…

Ne vous arrêtez donc pas à mes faibles paroles. Laissez-vous attirer par Christ.

Vous qui êtes tristes, malheureux, angoissés sur la terre,

« Venez à moi, dit Jésus, et je vous donnerai du repos. »

  Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean : 8 / 31 – 32   





Ancienne Jérusalem

Jérusalem capitale d'Israël

Jérusalem

Mur des lamentations

Jérusalem au nord de la rue Jaffa

Jardin des Roses à Jérusalem

Vieille ville à Jérusalem

Mur du Temple à Jérusalem

 

Le dome du rocher à Jérusalem

Gethsémané

Porte de Damas à Jérusalem

Couché de soleil sur Jérusalem

Chandelier à 7 branches

Colline située à l'est de Jérusalem

Fleur de sauge de Jérusalem

Cerisier de Jérusalem

La porte des Lions à Jérusalem

Pomme de Jérusalem



Coucher de soleil sur Jérusalem



Village Antique de Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade 

Paysage de Samarie

Paysage de Samarie